Domestication du chien

Carlos Vidaller Santos Curiosités Laissez un commentaire

1/5 (2)

Nous avons beaucoup parlé des différentes races de chiens, mais vous êtes-vous demandé depuis quand le chien est « le meilleur ami de l’homme » ? Découvrez tout dans cet article.

De qui les chiens descendent-ils ?

Selon les paléontologues, le premier ancêtre des Canis est l’hespérocyon. Le nom de ce premier proto-chien vient du grec et signifie « chien de l’ouest ». L’hespérocyon vivait il y a 40 millions d’années dans les plaines de l’Amérique du Nord. Plus tard, il y a environ 6 millions d’années, l’eucyon a fait son apparition en Eurasie, en Amérique du Nord et en Amérique du Sud ; il avait la taille d’un renard, vivait dans la terre ou dans des terriers et en communauté. L’hespérocyon et l’eucyon peuvent se considérer comme les plus lointains ancêtres des chiens. De son côté, le loup (canis lupus), est considéré comme l’ancêtre du chien domestiqué (canis lupus familiaris). Comme vous pouvez le constater, tous ces animaux appartiennent à une même grande famille, celle des canis.

Quand la domestication a-t-elle commencé ?

Il existe plusieurs théories relatives à l’époque à laquelle les loups ont commencé à être domestiqués. La revue Science a publié en 2013 une étude qui montrait, grâce à des analyses génétiques, que la domestication a commencé avec nos ancêtres chasseurs-cueilleurs, il y a de 18 à 32 mille ans. D’après des études ADN, on a pu prouver que les loups ont été domestiqués pendant deux périodes de la civilisation humaine.

Pourquoi et comment a-t-on domestiqué les loups ?

Au début, les rapports entre les humains et les loups ont commencé par un bénéfice mutuel entre les espèces. D’un côté, les loups profitaient des restes de nourriture que laissaient les chasseurs ; d’un autre côté, les humains profitaient de la présence proche des loups qui les protégeaient contre d’autres prédateurs. Une fois ce rapport initial établi, les humains ont commencé à nourrir les loups sauvages qui rôdaient dans leurs villages. avec des plantes et des carcasses d’animaux.

On pense également qu’avec le développement de l’agriculture et un régime alimentaire plus riche en amidon, les liens entre les humains et les loups se sont renforcés.

À quelles fins utilisait-on les premiers chiens domestiqués ?

À mesure que le temps passait et que les rapports entre les loups et les hommes devenaient plus étroits, on a commencé à intégrer ces animaux dans la vie quotidienne des villages en les utilisant comme des alliés pour la chasse et les pâturages. Dès le début on a également utilisé les chiens comme gardiens, en tirant profit de l’instinct protecteur et territorial des loups sauvages.

Comment les différentes races sont-elles apparues ?

Aujourd’hui il existe environ 400 races de chiens. Comment cela est-il possible si toutes les races descendent du même loup ? Eh bien, les scientifiques ont réussi à savoir qu’il y a eu des mutations génétiques qui se sont produites lentement et spontanément au sein des générations de loups ultérieures, en permettant, entre autres choses, que certains loups restent à l’état sauvage alors que d’autres allaient s’adapter à la cohabitation avec les êtres humains.

Mais il y a eu aussi d’autres types de modifications, menées par les humains à la recherche de caractéristiques qui leur seraient utiles telles que des aboiements plus forts, une plus grande vitesse, de meilleures aptitudes pour la chasse, se déplacer dans l’eau, supporter des températures extrêmes, etc. Ils y sont parvenus au fil des siècles en croisant des animaux ayant les qualités recherchées.

Comment définit-on une race actuellement ?

Il faut savoir que les différentes races ne sont pas différenciées de manière scientifique, depuis un point de vue biologique, mais au travers de standards officiels consignés par les clubs canins (kennel clubs) autorisés. Ces standards sont rédigés lorsqu’il y a un nombre suffisant de chiens réunissant des caractéristiques d’apparence et de comportement et ayant un ancêtre en commun avec ces mêmes caractéristiques. Pour garantir l’appartenance d’un chien à une race, on réalise des tests ADN ou on vérifie son pedigree, à savoir le registre inscrit et légal de son ascendance. Si vous souhaitez en savoir plus sur le fonctionnement des kennel clubs, vous pouvez lire l’article ci-après.

 

En savoir plus sur les ressemblances et les différences entre les loups et les chiens ? Nous vous proposons de lire cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *