Les chats et la religion

Alba Curiosités Laissez un commentaire

5/5 (1)

Ces petits animaux sont des êtres très aimés dans nos vies, plus spécialement si nous en avons un à la maison. Mais saviez-vous que les chats ont également beaucoup compté dans la religion ?

 

Les chats dans la religion

 

Aussi bien au sein des différentes cultures du monde qu’au sein de plusieurs religions et philosophies spirituelles, les chats ont joué des rôles très importants. Au fil des ans, ils ont été adorés comme des dieux et diabolisés comme des créatures maléfiques, mais d’une façon ou d’une autre, l’allure mystérieuse et élégante de ces petits poilus n’a pas laissé les êtres humains indifférents. Dans cet article, nous vous invitons à en savoir un peu plus sur ce sujet.

 

Bouddhisme

 

Nous avons déjà parlé dans notre Blog de certaines races asiatiques porteurs de légendes spéciales, comme la légende du birman. Or, le bouddhisme fait une place spéciale aux chats au sein de ses monastères, dans ses temples et ses jardins. Selon les bouddhistes, les chats sont des êtres de lumière qui symbolisent la spiritualité en transmettant l’harmonie et la paix et seuls certains humains ayant une relation saine avec leur inconscient pourront se connecter avec ces félins et comprendre leurs mystères. Selon cette philosophie, les chats apportent la paix dans les foyers où ils vivent, car ils sont comme de petits moines ou bien, selon certaines traditions, des personnes déjà transcendées qui sont parvenues à l’illumination.

 

Imagen relacionada

 

 

Ancienne Égypte

 

C’est sans doute la religion égyptienne qui se trouve la plus associée aux chats. Nous avons tous entendu dire un jour de quelle façon cette civilisation considérait les chats comme une race divine. En effet, on a retrouvé des cimetières de chats momifiés (un honneur partagé avec aucun autre animal) qui remontent à plus de quatre mille ans. De nombreuses funérailles réservées aux chats pourraient être comparées aux funérailles d’un pharaon. On pense que les égyptiens étaient impressionnés par la protection que leur offraient les chats contre les serpents, les souris et autres animaux nuisibles et c’est pour cela qu’ils leur ont ouvert les portes de leurs maisons. Bastet, la déesse égyptienne de la fertilité, était représentée avec une tête de chat. Vous souhaitez en savoir plus sur ces félins en Égypte ? Nous vous invitons à lire ce post .

 

Resultado de imagen de gato religión

 

Le christianisme au Moyen-Âge

Jusque là, les chats avaient joui d’une grande réputation et acceptation, cependant tout cela a changé, à cause de la religion chrétienne et de l’essor de l’obscurantisme au Moyen-Âge. Pendant cette période de l’histoire, la plupart des gens étaient analphabètes et passaient leurs journées à effectuer des tâches destinées à leur apporter le pain quotidien. Les personnes éclairées étaient peu nombreuses et appartenaient, pour la plupart, au clergé. Afin de pouvoir transmettre le message religieux au peuple, l’église a utilisé la peinture et, pour enseigner la morale, elle a décidé de représenter des animaux, principalement des chats, avec des visages humains, marchant sur deux pattes et accrochés à des objets qui symbolisaient les vices et les péchés. Et voilà comment a commencé la diabolisation de ces animaux.

 

 

Les sorcières

 

Outre ce que nous avons mentionné précédemment, un parfait bouillon de culture pour attiser la terreur des sorcières s’est trouvé dynamisé par l’impérieuse nécessité du christianisme d’évangéliser, éradiquer le paganisme et propager son message, par la pauvreté, la crainte de Dieu et le manque d’éducation de la population. Sans doute parce qu’il était le compagnon de Freyja, la déesse nordique de l’amour, le chat est devenu synonyme de compagnon des sorcières et serviteur du Diable. Les humains sont même arrivés à lui attribuer des pouvoirs magiques et maléfiques. Pendant l’épidémie de peste noire qui a dévasté l’Europe et qui a attisé encore davantage la crainte des humains envers la mort (dont on a si souvent accusé les sorcières et les chats), cette espèce a été sur le point de s’éteindre. Ces pauvres petits animaux, signalés comme « familiers » ont été jugés et brûlés sur des bûchers en même temps que ces femmes innocentes condamnées dans des procès en sorcellerie. Malheureusement à cette époque-là, les gens ne se rendaient pas compte que la peste était transmise par les rats qui proliféraient sans retenue justement à cause de la pénurie de chats.

 

Resultado de imagen de gato y brujas

 

Connaissez-vous d’autres cultures ou religions dans lesquelles les chats jouent un rôle important ? Laissez-nous vos commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *