Vaccins obligatoires pour les chiens et les chats

Alba Soin de l’animal de compagnie, Soin du chat, Soin du chien Laissez un commentaire

Aún no hay valoraciones.

En tant que propriétaire d’un animal de compagnie, avoir ses vaccins à jour représente une grande responsabilité mais il s’agit en outre d’un devoir citoyen dans des pays comme la France ou l’Espagne ; c’est la raison pour laquelle nous traiterons aujourd’hui de la législation en vigueur dans les pays cités concernant la vaccination obligatoire pour les chiens et les chats.

Si vous vivez dans un de ces deux pays et que vous souhaitez avoir votre premier animal de compagnie ou bien voyager avec celui que vous avez déjà, il faut vous occuper de ses vaccins obligatoires, et prévus dans le temps, avant de faire le moindre mouvement.

Même si vous n’êtes pas favorable aux vaccins, il ressort néanmoins de votre responsabilité citoyenne d’en faire appliquer quelques-uns à votre poilu avant d’entrer sur certains territoires.

Si vous n’avez jamais eu d’animal sous votre responsabilité, voici ce que vous devez savoir :

À quoi servent les vaccins ?

Il s’agit d’une méthode préventive clinique effectuée par un vétérinaire qui consiste à inoculer une substance représentant la fraction d’un virus ou microorganisme mort qui obligera l’organisme à créer en réaction des anticorps et des défenses immunitaires.

Ces procédures, tout en paraissant de banales piqûres, doivent être appliquées par un médecin vétérinaire, car lui seul peut valider l’état sanitaire, l’âge, la vermifugation administrée en temps utile et d’autres facteurs concernant votre animal avant l’inoculation, ainsi que le suivi et la mise à jour des vaccins assurant leur parfaite efficacité.

Vaccins obligatoires pour les chiens et les chats en Espagne

La loi en vigueur vous obligeant en tant que propriétaire d’un animal de compagnie à maintenir son état sanitaire à jour, établit que la vaccination antirabique est obligatoire chez les chiens, les chats et même les furets et qu’il faut la leur administrer, dans tous les cas, entre la 12e et la 16e semaine de vie. Si cet animal est arrivé entre vos mains au-delà de ses 16 premières semaines de vie sans être vacciné, vous devez le faire lors de votre première visite chez le vétérinaire.

Le rappel du vaccin doit être administré un an après la première dose. Sa dose doit être administrée conformément aux spécifications de la marque du vaccin utilisée précédemment, et par conséquent, c’est le vétérinaire qui fixera la future date.

Vaccins obligatoires pour les animaux de compagnie en France

Pour vous rendre en France avec votre chien ou votre chat, le seul vaccin exigé par la loi est le vaccin antirabique, qui doit être à jour et convenablement annotée sur un carnet de vaccination. De même qu’en Espagne, sur ce carnet doivent figurer la signature et le tampon du vétérinaire qui l’aura administré, la date d’administration, la date du rappel et la marque du vaccin appliqué.

La seule autre condition sanitaire obligatoire autorisant l’entrée d’animaux domestiques sur le territoire français est une analyse de sang d’anticorps antirabiques, à effectuer 90 jours avant le voyage dans un laboratoire agréé par l’Union européenne. Cette analyse est effectuée dans le but de confirmer que le vaccin a bien produit l’effet escompté et que l’animal se trouve correctement protégé.

Cette analyse a un coût minimum de 100 € et les échantillons nécessaires à la procédure doivent être extraits entre 21 et 30 jours après vaccination.

Recommendations additionnelles

Qu’il s’agisse d’un voyage de courte ou de longue durée ou bien de l’arrivée d’un nouveau membre dans votre famille, le vaccin antirabique n’est en fait qu’une considération sanitaire minime légale que vous devez garder à l’esprit lorsque vous possédez un animal de compagnie en France ou en Espagne.

Il vous faut également garder à l’esprit la vermifugation en temps utile de l’animal (en particulier contre l’équinococcose), qui doit figurer sur son passeport ou sur son carnet de santé à jour, sans oublier non plus d’avoir toujours ses papiers et son identification à jour et conforme à la législation en vigueur.

L’implantation d’une puce électronique, la délivrance d’un passeport et de vaccins additionnels comme par exemple contre la maladie de Carré, l’hépatite virale, la leptospirose, le parvovirus, la toux du chenil, la panleucopénie, la leucémie féline, l’herpès virus canin ou félin et autres, non seulement apportera la preuve que vous êtes un propriétaire véritablement responsable qui se soucie des conditions sanitaires de son animal de compagnie, mais cela vous évitera plus d’une fois de gros soucis.

Ainsi que nous l’avons déjà mentionné, ces procédures sont des préventions cliniques, mais c’est à vous, en tant que détenteur d’un animal de compagnie, qu’il incombe d’avoir les vaccins à jour et donc d’assurer votre rôle de propriétaire responsable.

 

Avez-vous déjà vérifié le carnet de vaccination de votre poilu ? Celui-ci est-il à jour ? Quels vaccins additionnels lui a-t-on administré ? Laissez-nous vos commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *